Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/epsetsoc/www/config/ecran_securite.php on line 283
Tennis de table - EPS & Société

Accueil > Contrepied > Tennis de table


Retrouvez les suppléments électroniques dans ce sommaire

édito
À table... (J. Lafontan)

Problématique

  • Tous et toutes d’attaque en tennis de table ? (B. Cremonesi, J. Visioli)

Le dessous des mots

  • Attaque ? (J.-P. Lepoix)

Des pratiques

  • Faire progresser des élèves débutants (C. Rouxel) Tous et toutes d’attaque ! (C. Piantoni)
  • Attaquer dès le service : une stratégie gagnante pour les élèves (H. Delisle)
  • Progresser dans l’utilisation des effets (G. Martin)
  • Comment gérer l’hétérogénéité des élèves d’une même classe ? (J. Dillet)
  • Beaucoup d’outils concrets en complément sur le site

Regard sur les pratiques

  • Étudier en jouant (B.Lebouvier)

Regard

  • À quel jeu joue-t-on au tennis de table ? (C. Collignon)
  • Le tennis de table en milieu scolaire : une histoire ludo-sportive
  • Égalité en EPS : mettre à jour les implicites (S. Lajaumont)
  • Analyse critique du plan de féminisation de la FFTT (S. Lajaumont)
  • Évolutions réglementaires et adaptations du pongiste (V. Cécé)
  • Le progrès en TT : quelques points de repères sur l’ASA, pour prendre en compte les élèves en EPS (J.Visioli)
  • Des équipements de qualité au service d’une EPS exigeante (P.Y. Pothier)
  • L’enseignement du TT en EPS : le point de vue des élèves (I. Joing)
  • Les aménagements matériels : une ressource didactique incontournable (J.Visioli, G. Martin)

Controverses

  • Tennis de table et programmes scolaires (C. Couturier)
  • À propos d’EPS de demain et de ciblage en TT (A. Becker, S. Testevuide)

Résonance

  • La commensalité du ping-pong (G. Quiquerez)
  • Pour une offre de pratiques très diversifiées (G. Erb)
  • Le champion de ping-pong Jacques Secrétin a pensé et agi comme un pop philosophe
  • Le TT : un jeu du chat et de la souris. Entretien avec Christophe Legout

Quoi de neuf, chercheur ?

  • Comprendre les processus psychosociaux en jeu au TT pour optimiser
  • Les interventions de l’encadrant (G. Martinent)

Actu EPS

  • L’EPS que nous voulons en débat (A.Becker)

Magazine

  • Rencontre avec Alain Damasio. La place de l’humain dans les sociétés contemporaines (J. Visioli)
  • Trois questions à... l’INJEP (Sébastien Molénat)

Kiosque

Contrepied Hors-série n°28 – Mars 2021

Tennis de table

À table !

Tennis de table

En cherchant à mieux connaître cette activité, nous nous apercevons vite que son acte de naissance est sportif, devenant loisir ping-pong sous pression publicitaire, acceptée olympique mais se battant à nouveau pour redevenir, dans le circuit public, comme activité Ping à usage citoyen. Des éléments d’histoire sont donnés et nous aurons, peut-être dans une production ultérieure, à approfondir les études érudites de Bernard Jeu, ancien Président de la Fédération, veillant à promouvoir le rôle des mythes dans la chair de toutes les activités sportives et aujourd’hui trop survolé.

On voit bien que tout cela n’est pas suffisant pour convaincre de son enseignement. Nous traçons dans ce numéro, des pistes pour dépasser les idées qui circulent, qu’étant une activité très technique, elle serait évitée par les enseignant·es. Ce CP s’attaque à démonter cette croyance. L’approche de la technique a à voir avec la conception même des démarches pédagogiques qui sont mises en œuvre et ce, dès le premier niveau qui invite à ne pas utiliser la raquette pour seulement faire les renvois. Bon, on voit bien les objections qui ne manqueront pas de fuser, contestant ici une approche qui dénaturerait l’activité et l’assignerait à l’insignifiance. Faites l’effort de lire d’abord. D’autres pistes sont ouvertes qui affirment, justement, le choix prioritaire de l’attaque, du travail des effets, du rôle directeur des services, de l’utilisation de l’éventail des aménagements matériels disponibles, bref, une panoplie qui invite à dompter cette activité dans les règles des exigences qu’elle porte et devant conduire les élèves à penser que le mur bien réel de la difficulté, sous la diligence des apprentissages, ne fait que leur révéler que ce dont ils sont capables et qu’ils ne soupçonnaient pas encore.

Cette activité subissant les concurrences des autres sports de raquettes appelle à une réflexion plus prospective sur les formations universitaires et professionnelles. Sous la pression des politiques draconiennes de sous-dotations de moyens à l’école et à l’université, ces formations des personnels, trop insuffisantes, ont à affronter un enseignement scolaire polyvalent pour lequel, ils, elles, sont, parfois, sinon souvent, bien mal préparé·es. On sait, que la pression du quotidien fera préférer les choix d’activités liées à ses antécédents sportifs et marginaliser les autres, sort que les pratiques artistiques connaissent encore trop.

Notre revue n’accepte pas cette situation car elle restreint les possibilités d’une formation polyvalente due aux élèves lors même que la diversité des pratiques s’étend à l’école. Quoiqu’occupant de façon offensive ce que l’école, et les équipements sportifs qui vont avec, doivent apporter à la pratique de tous les sports par toutes et tous, le Centre sait que les ambitions limitées des programmes doivent être dénoncées et alignées sur les meilleurs paris démocratiques que nous efforçons de promouvoir dans nos travaux.

Vous connaissez notre projet. Nous attendons votre expérience pour y participer et le développer.

Jean Lafontan