Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/epsetsoc/www/config/ecran_securite.php on line 283
Quand les AS font leur show : restitution du plaisir d’apprendre et (...) - EPS & Société

Accueil > Ressources & contributions > Didactique et pédagogie > Quand les AS font leur show : restitution du plaisir d’apprendre et (...)

Des pratiques

Quand les AS font leur show : restitution du plaisir d’apprendre et d’enseigner

Robin Carrayrou - 14 juin 2022

Cet article a pour but de faire le témoignage d’une expérience positive partagée entre les élèves et leurs professeurs : le plaisir d’apprendre et d’enseigner.
Deux professeurs initient, en 2008, la création d’un spectacle qui continuera d’évoluer sur dix années. Apprendre à gérer son stress, stabiliser des compétences, prendre plaisir ...

De cette expérience empirique ne peut-on pas dessiner une systémique de la « motivation », critère essentiel de tout véritable apprentissage ?

Dans le pdf ci-joint :

PARTIE « expérience empirique positive »

I- Objectif de la démarche
Les AS font leur SHOW : « à l’école du Fun » !
II- Le « propos » du spectacle « La pédagogie du Chef
d’œuvre »
II.1- Le thème
II.2- Le programme
II.3- Le groupe
II.4- L’élargissement
III- « Demandez le programme » !
IV- Des APSA « hybridisées » « La gym de grand-père
n’est pas morte » !
IV.1- Présentation de la « Gymnastique Acrobatique »
IV.2- Présentation du « JUJITSU » (Self Defense)
IV.3- Objectifs transversaux d’ « activités hybrides »

PARTIE « théorie/pratique sur la Motivation »

V- De l’expérience empirique vers une « théorisation »
« Essai d’une systématique sur la Motivation »
V.1- L’étude s’appuie sur 2 théories
V.2- Inscription, engagement
V.3- Participation au « Projet Show »
V.4- Différenciation des rôles
V.5- Travail du contenu
V.6- Show et récompenses
VI- Conclusion « Brico-ingénieurie »
Bibliographie

Pour continuer ...
Des pratiques

(vidéo) - Les élèves handicapés et les autres en éducation physique et sportive.

Jean-Pierre Garel - 9 novembre 2015

Aperçus dans trois établissements scolaires du second degré

Au-delà de séquences d’EPS qui témoignent d’adaptations mises en œuvre dans trois collèges scolarisant des élèves en situation de handicap, les uns avec des troubles importants des fonctions cognitives, les autres avec une déficience motrice, le film donne la parole à différents acteurs de cette scolarisation (élèves, parents, enseignants et personnel administratif) et questionne l’inclusion en s’attachant notamment à la prise en compte des singularités, conjuguée avec l’attention à permettre à tous les élèves de partager ce qu’ils ont ou peuvent avoir en commun.