Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/epsetsoc/www/config/ecran_securite.php on line 283
Gymnastique et GRS - EPS & Société

Accueil > Mots-clés > APSA > Gymnastique et GRS

Gymnastique et GRS

  • regard

    De la gymnastique à l’acrosport : évolutions constatées dans l’académie de Grenoble

    Sylvaine Deltour

    Ce regard d’une IPR sur les pratiques gymniques en EPS contribue à la prise de conscience de l’évolution de notre discipline. Ces constats faits pendant les 54 inspections objectivent l’impression que tous les enseignants ont : celle de l’abandon progressif de la gymnastique dans les programmations d’établissement au profit de l’acrosport. Constat qui questionne sur la pertinence du modèle de gymnastique véhiculé par les textes officiels.

  • repère

    Référence culturelle et transposition didactique, un exemple : la gymnastique

    Paul Goirand

    Pour lutter contre l’échec et faire en sorte que les élèves donnent du sens à leur activité il est nécessaire de réinterroger les disciplines et de se dégager des représentations habituelles. C’est l’enjeu d’une transposition didactique. L’auteur propose différents angles d’approche de toute discipline : anthropologique, historique, sociologique et psychotechnique.

  • Des pratiques

    La gymnastique, c’est une phrase d’acrobatie.

    Jean-Pierre Bovéro

    L’auteur met en évidence la complexité de la notion de coordination que les enseignants traduisent souvent en gymnastique par enchaînement. L’option didactique prise ici renouvelle l’idée d’appareil gymnique et l’option pédagogique dévolue à l’élève la gestion de son projet personnel.

  • regard

    Comment se construit un savoir en gymnastique : Exemple du Salto avant.

    Annie Garnier

    L’auteure montre comment un savoir se construit à la convergence du désir des élèves (image de soi), du choix didactiques de l’enseignant (les acquisitions) et des transformations à opérer dans l’activité des élèves (processus). Sa démarche comporte trois étapes : le temps de la mise en projet des élèves, le temps des hypothèses et de leur vérification, le temps de la transformation motrice.

  • regard

    Vous avez dit culture commune ? le cas de la gymnastique

    Annie Garnier, Paul Goirand

    Au-delà de la diversité des pratiques gymniques, qu’est-ce qui pourrait constituer une culture commune pour les élèves d’une classe d’âge ?

  • Des pratiques

    La gymnastique au bac - lycée de Vitrolles

    Equipe pédagogique

    Très soucieux de respecter ce qui est essentiel en gymnastique du point de vue de cette motricité spécifique (plus renversée, plus tournée, plus aérienne, plus manuelle) les collègues redéfinissent le code et surtout l’évaluation.

  • Des pratiques

    Acro-gym au collège

    Sylvaine Duboz

    L’acro-gym, c’est l’invention d’un nouveau code de pointage basé sur l’exploit acrobatique et des critères de réussite qui permet aux élèves d’évaluer facilement. L’option pédagogique est de rendre l’élève responsable de son projet personnel (l’exploit acrobatique) dans un panel de possibilités limité à quelques actions significatives (se renverser, tourner) à exploiter sur différents appareils.

  • Des pratiques

    La construction du code en acrosport, du problème professionnel à sa résolution

    Annie Garnier, Nathalie Lemaître

    C’est une histoire à deux voix. Une enseignante observatrice renvoie à sa collègue animatrice d’une activité gymnique ce qu’elle fait réellement et sur la base de ce que font les élèves et s’associe à celle-ci pour résoudre les problèmes rencontrés. De cette expérience de co-formation émergent les obstacles que rencontrent habituellement les enseignants dans l’enseignement de la gymnastique.

  • Des pratiques

    Faire de la gymnastique au cycle 2

    Aude Piedvache

    Faire de la gymnastique, c’est "mettre en jeu son équilibre", transformer sa motricité quotidienne en jouant à l’acrobate. Cette situation permet de passer d’une gymnastique purement émotionnelle à une gymnastique socialisée par un code et reconnue par des spectateurs.

  • regard

    L’acrosport en EPS : réalités et problèmes

    Mathilde Musard

    L’auteure a constaté dans sa thèse de doctorat que l’acrosport s’impose comme une modernisation possible de la forme scolaire gymnique, de façon très éclectique sans savoir à quelles pratiques sociales se référer : danse contemporaine, gymnastique acrobatique, cirque ; sans savoir vraiment ce que les élèves apprennent. L’essor de l’acrosport doit être interrogé sérieusement au-delà du comportement des élèves qui peuvent trouver là une activité plaisante peu contraignante.

    0 | 10 | 20 | 30